L’amour du paysage printanier de nos campagnes

Philosophie du végétal, émission de radio de france culture, paysage printanier

Cinq fois par semaine mon chien me ballade à travers les champs et les forêts. 5 fois par semaine je redécouvre des lumières et des odeurs que j’avais oublié. 5 fois par semaine je me demande comment la nature arrive encore à me surprendre, saisons après saisons.

A la dernière ballade j’en ai eu marre de voir des mégots, des canettes de bières et des cartons de fast-food alors j’ai pris 2 sacs. Un petit pour ramasser et un grand pour dé-remplir nos terres.
La gratification est immédiate. C’est mieux comme ça c’est sur.

Alors j’avais envie de continuer dans l’éloge et ça tombe bien France culture aussi.

Pour les amoureux et les amoureuses du paysage printanier de nos campagnes.
Bonne écoute !

A écouter aussi :

France Culture, le journal de la philo par Geraldine Mosna-savoye.

 » Champs, herbe, plantes ou fleurs, le végétal exerce un attrait incontestable sur les penseurs. Que peut nous apporter une philosophie du végétal ?

Philosophie du végétal
Philosophie du végétal• Crédits : David Marano Photography – Getty

Philosophie du végétal est le titre d’un ouvrage collectif paru aux éditions Vrin, mais c’est aussi tout un mouvement que l’on remarque à travers les diverses publications récentes. Champs, herbe, plantes ou fleurs, le végétal exerce un attrait incontestable sur les penseurs. Et c’est une nouveauté, car ce qui ressort en premier lieu de ces parutions, c’est le constat que jusqu’à maintenant, le traitement de cette question végétale manquait cruellement à la pensée.
Pourquoi une telle absence ? Et pourquoi une telle émergence aujourd’hui ? De quoi est faite cette philosophie du végétal ? Quelles interrogations soulèvent-elles et que peut-elle nous apporter ?  »