Le jeûne, l’essentiel.

Depuis des milliers d’années les êtres vivants jeûnent. 
J’en fais l’expérience depuis quelques années maintenant et quel plaisir d’avoir un moment de reeboot dans l’année!
Donc après un jeûne ma forme physique se trouve augmentée. Je tombe moins malade dans l’année, ou plus du tout d’ailleurs. Et c’est une belle manière pour moi de remercier mon corps. Et oui ! Ne pas le forcer à travailler sans cesse car la digestion est une grande dépense d’énergie, c’est un beau cadeau pour lui.

Voici principalement ce que nous dit l’article.
En résumé, l’étude a démontré que ce programme de jeûne constituait une approche sûre et bien tolérée de la prévention des maladies liées à l’âge… Mais pas seulement car il traite également les  » troubles métaboliques chroniques, y compris le problème du surpoids. »
« Développé à partir du jeûne thérapeutique Buchinger traditionnel, (…) comprend la prise quotidienne de jus de fruit et de soupes biologiques. »
Mais pour que cela soit vraiment efficace la clinique ajoute :
« accompagnée d’une activité physique dans un environnement propice au calme et à la pleine conscience ».

« Il combine le jeûne avec la médecine intégrative et une variété d’impulsions pour le développement de la personnalité et l’amélioration du style de vie. »

Françoise Wilhelmi de Toledo, Franziska Grundler, Audrey Bergouignan, Stefan Drinda, Andreas Michalsen : « Safety, health improvement and well-being during a 4 to 21-day fasting period in an observational study including 1422 subjects. » PLOS ONE, 2 janvier 2019

https://www.buchinger-wilhelmi.com/fr/wissenschaft/?fbclid=IwAR3JVmAgbtHynDNu3pQVfBGWqMN9dZMUNJAp5jB9eFc96c1zEJ_-3zeKGms
Article clinique Buchinger, le jeûne comme thérapie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *